April 26, 2005

Du nouveau dans les batteries ?

Posted by

Webmaster

A l’ère du tout portable, le principal point noir est l’autonomie. En effet, qui n’a pas le souvenir d’une conversation télephonique qui coupe brutalement après quelques minutes ou, un ordinateur portable qui s’éteint par manque d’autonomie quelques minutes avant de vous permettre d’envoyer le rapport le plus important de votre vie.
Il semble que Toshiba ait mis au point une batterie utilisant les nano-technologies évitant ainsi la dégradation habituelle de l’électrode et préservant le mécanisme général d’électrolyse.
Voici les principales caractéristiques de cette batterie :
– Recharge à 80% de sa capacité initiale en moins d’une minute ! La recharge s’effectue en moyenne 60 fois plus vite que sur une batterie habituelle
– Après un cycle de 1000 recharges, une dégradation de 1% a été constatée sur l’autonomie de la batterie par rapport à sa capacité d’origine
– La haute densité de cette nouvelle batterie est telle que, une batterie de 600mAh est stockée dans un volume de 3,8×6,2×3,5 mm ce qui est environ la taille d’un briquet !
Il ne s’agit pas d’une simple annonce issue d’un laboratoire de recherche mais bien de l’annonce d’un nouveau produit. Toshiba annonce en effet une mise sur le marché pour 2006. Dans un premier temps, le domaine d’application de cette batterie sera réservé au secteur industriel.
batterieToshiba.jpg

Daniel

Il y a egalement la voie des piles à combustible qui est tres explorée
avec derriere l’idee que l’on alimente son telephone avec un carburant comme sa voiture (qui pourrait etre dispo dans tous les bureaux de tabac)…

Mathieu Bruere

Effectivement. Cependant, cette idée est encore, à ma connaissance, à un stade expérimental, même si certains constructeurs de matériels étudient déjà des prototypes et annoncent des dates de mise sur le marché repoussées en permanence. Ainsi, Hitachi avait annoncé en 2003 une mise sur le marché pour 2004 et, cette date est actuellement repoussée à l’année prochaine. Il en est de même pour NEC et Toshiba.
Je suis pour ma part plus confiant dans une batterie “classique” dont le fonctionnement interne a été optimisé (celle de Toshiba) plutôt que dans l’annonce d’une mise sur le marché d’une nouvelle technologie radicalement différente et dont l’annonce de mise sur le marché est perpétuellement repoussée, tous constructeurs confondus.
Je considère que les piles à combustible sont encore au stade expérimental et, qu’elles posent de nombreuses interrogations sur le mode de recharge. En effet, le modèle économique est différent dans la mesure où, la recharge de la pile dépend d’une fourniture qu’il faut donc gérer (commande, approvisionnement, disponibilité, …)
De plus, le modèle actuel des piles utilisant l’hydrogène me gène un peu… Sans vouloir jouer le parano complet, je veux juste me souvenir :
– Le dernier Zeppelin qui a brulé s’est enflammé très rapidement, principalement en raison de l’hydrogène qu’il transportait.
– Un cousin de l’hydrogène, le GPL est aujourd’hui utilisé mais, son utilisation reste très réglementée. Pour mémoire, il est interdit, aujourd’hui, de stationner son véhicule GPL dans un parking public fermé.
Pour ma part, je suis partisan des piles à combustible au méthanol. En effet, le méthanol ne présente pas de risques d’explosion et, les sous-produits issus de sa combustions sont…. de l’eau pure !