May 31, 2005

Star Wars : la boucle est maintenant bouclée

Posted by

Webmaster

rex.jpg

Pour la première séance (ou presque) de l’ultime volet de la saga Star Wars, j’ai opté pour la plus grande salle de cinéma d’Europe : le Grand Rex à Paris. Il n’en aurait pu être autrement vu l’importance de l’événement pour quelqu’un comme moi. En effet, je suis tombé très petit dans la magie de l’univers créé par Georges Lucas.
Notre séance est à 3h du matin le 18 mai, les places pour celle de minuit s’étant vendues en quelques heures. Peu importe, ça nous permet de dormir un peu la journée, prendre le train à 20h, choisir les bonnes rames de métro, trouver quelque chose à manger et aller se mettre dans la file d’attente. C’est parti pour 3h d’attentes dans une ambiance surréaliste.


A ce moment là, il n’y pas énormément de monde, nous sommes dans les 300 premiers à faire la queue ; rappelons que la salle du Grand Rex peut accueillir 3 300 spectateurs.
Alors que la rue se remplit de créatures diverses et variées, de jeunes demoiselles Sith (hein Damien 😉 !! ), et autres pilotes de la rébellion, un taxi passe à coté de nous, la musique de John Williams à fond les caissons, les flics traversent la rue plusieurs fois en klaxonnant ; plus loin, un terrible duel au sabre-laser éclate, bloquant la circulation. Pendant ce temps là, les organisateurs passent dans la foule distribuer des posters et autres Trading Cards.
Il est environ 1h30 du mat, c’est l’arrivée des caméras de France2 et TV5, l’ambiance est à son paroxysme. C’est à ce moment-là que je réalise que nous sommes en train de vivre en événement hors du commun.
C’est à partir de 2h, que je commence à ne plus tenir en place, je sens l’échéance qui s’approche ; bientôt va débuter l’épisode qui concluera la saga une bonne fois pour toute. La boucle est bientôt bouclé !
Mais tout cela n’est pas sans un sentiment de tristesse. C’est la dernière fois, je me dis. C’est le dernier film que nous pourrons découvrir sur Grand Ecran, et la saga n’aura bientôt plus de mystère.
Ça y est, il est 2h30, les spectateurs de la séance de Minuit sortent, les avis sont unanimes : le film est très bon … pour le reste, je ferme mes oreilles !
Nous sommes ensuite enfin invités à rentrer dans la salle. Il y a deux étages à monter pour rejoindre les balcons, ça court dans tous les sens pour avoir les meilleurs places. Nous ne sommes pas mal placés du tout, et pouvons entendre, en fond, la musique de John Williams. L’ambiance est de plus en plus folle. Nous attendons encore une demi-heure sans qu’à aucun moment le calme ne s’installe, les combats au sabre laser continuent dans les rangées de sièges. Puis, face à l’écran qui me semblait un peu petit, se déroule un autre écran ; celui-ci est gigantesque, et couvre l’ensemble de mon champ de vision. On va s’en prendre plein la gueulle !! Le noir s’installe doucement dans la salle, le décompte arrive à zéro, s’affiche alors sur l’Ecran le Logo de la 20th Century Fox, suivi de celui de LucasFilm … silence … frissons …
Il y à bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine …
C’est avec des yeux d’enfants, et le sourire jusqu’aux oreilles qui je vais passer les 2h15 qui vont suivre, avec le même enchantement que j’ai ressentit, quand, tout petit je suis tombé dans la magie des étoiles.
C’est sur un tonnerre d’applaudissements que retentissent les premières notes de la symphonie culte, s’associant, comme à la coutumé, au logo Star Wars jaune sur fond étoilé.
Episode III. La Revenche des Sith.
Tout le monde est sur-excité ; mais alors que l’avant-propos défile sur l’écran, le calme reprend peu à peu l’avantage.
La première scène du film est vertigineuse et nous embarque dans la bataille de la Ville-planète de Coruscant. On est immédiatement scotché à mon siège, la revanche des sith peut commencer. Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié ce début de film, qui ne laisse pas l’humour de coté, avec une mention spéciale à R2D2.
Le public est très réactif, chaque action de nos héros provoque des applaudissements, comme certaines scènes, qui même avant d’avoir été vus étaient déjà cultes : la première fois que le nom de « Dark Vador » est prononcé, Anakin qui endosse à tout jamais son armure sombre sa respiration artificielle se faisant entendre, les révélations sur l’identité de l’empereur, la naissance des jumeaux, yoda qui envoie balader deux gardes impériaux …
La mort de certains personnages me fait couler une larme, surtout un en particulier 😉
D’un point de vue général, c’est un véritable enchantement, même si tant d’attentes provoquent obligatoirement quelques déceptions. La lente agonie d’Anakin vers le côté obscur de la force, prend vraiment aux strippes, jusqu’à un épilogue profondément sombre … voire gore ! Durant toute la dernière demi-heure, je jubile dans mon siège, je n’en crois pas mes yeux, le spectacle et éblouissant de sobriété et de fatalité. On assiste à la chute d’une époque lumineuse, envahie par les ténèbres, l’ordre Jedi étant mis en échec par la haine.
Le puzzle se forme alors devant nos yeux … Soudain je me dis que je ne verrais plus jamais la Trilogie Originale (et surtout le personnage de Dark Vador) de la même manière.
Je ne m’amuserai pas à comparer la qualité de ce dernier épisode avec les anciens. Il est définitivement différent, tout en apportant une liaison indiscutable avec ceux-ci. On aura beau dire (à tors ou à raison) que ça ne vaudra jamais l’Empire Contre Attaque, ce que j’ai ressentit ce soir là, était énorme. La magie était encore une fois, belle et bien au rendez vous.
On sort de la salle, sans dire un mot. Ca y est … c’est fini. Le temps de se trouver quelque chose à manger (tiens, elle vends encore ses crêpes à cette heure la nana en face !), de prendre le premier métro, un petit dèj à la gare, et il 7h du matin, l’heure de reprendre le train qui nous ramènera à la réalité du quotidien.
Ce fut une soirée magique dont je me rappellerai, je l’espère, toute ma vie.
01.jpg
02.jpg
DSC00362.jpg
DSC00365.jpg
DSC00378.jpg
DSC00379.jpg
DSC00380.jpg
DSC00519.jpg
DSC00521.jpg
DSC00526.jpg
DSC00531.jpg
DSC00533.jpg
DSC00537.jpg
DSC00539.jpg
DSC00542.jpg
DSC00544.jpg
DSC00545.jpg

Jean-Luc GRELLIER

VEINARD !!!

spacecamp

Quelle belle soirée, je t’envie, car moi aussi je suis tombé dedans quand j’étais petit !!!
Blog sur les affiches Star Wars, l’anthologie que nous n’avions pas encore en France —-
——————> http://spacecamp.skyblog.com/
Laissez vos comentaires !!!
Que La Force soit avec Vous ! A Jamais !