June 30, 2005

Le cauchemar du commercial…

Posted by

Webmaster

Je ne sais pas vous mais dans mon métier de commercial il y a une chose que je déteste par dessus tout, ce sont les lettres de réponse négative des clients. Non pas parce qu’elles viennent vous annoncer que vous venez de perdre un marché, je pense que quand on fait ce métier il faut savoir perdre et apprendre de ses échecs pour réussir, mais plutôt parce qu’elles sont souvent rédigées à la va-vite sans aucune considération pour le travail réalisé.

Elles sont d’ailleurs souvent des copier-coller rapides et cinglants qui, en plus de vous annoncer votre échec, agissent comme une gifle matinale déprimante. Imaginez, vous arrivez le matin, frais, rasé et enthousiaste, sur le bureau vous attend le courrier du jour. Le sourire au lèvre vous passez en revue les lettres une par une, invitations, propositions, factures, honoraires et là, souvent en dernière page, la lettre de réponse négative vous attend, sûre d’elle, elle vous nargue du haut de son en-tête qui vous avez pourtant fait rêver pendant quelques jours et pour laquelle vous vous étiez donnés corps et âmes souvent d’ailleurs jusque tard le soir. En général, il est inutile de les lire tant elles sont reconnaissables de loin… Juste quelques mots, toujours les mêmes :

“Monsieur, je suis au regret de vous annoncer que notre société n’a pu retenir votre candidature pour… Nous vous prions de croire en l’expression de nos sentiments respectueux.”



Ces quelques mots paraissent banales mais à y regarder de plus près, ils sont terribles. D’abord du regret, en fait c’est comme si votre interlocuteur aurait souhaité qu’il en soit autrement mais qu’il n’a pu faire autrement… en gros, c’est pas de sa faute, du coup c’est peut être de la mienne ? Enfin “un sentiment respectueux”, ils appellent çà du respect… quatre mots pour répondre à plusieurs jours de travail, de recherche, de créativité… c’est maigre !

Dans ces conditions et face à ces clients comment progresser ? Comment s’améliorer quand on ne prend pas la peine de vous expliquer ce qui était moins bons dans votre proposition, les erreurs que vous avez pu commettre ? Comment reprendre confiance et s’investir à nouveau ?

Alors messieurs les clients, je vous demande solennellement un peu plus de considération… prenez la peine d’argumenter vos choix comme vous nous demandez d’argumenter nos propositions. Je me dis finalement que peut-être que je devrais leur envoyer à mon tour une lettre de réponse négative à la réponse négative : “Monsieur, malgré tous nos efforts nous n’avons pu trouver aucun argument dans votre réponse négative à notre proposition nous permettant de considérer votre courrier comme utile et intéressant. Nous vous prions de croire en l’expression de nos sentiments respectueux.”

Technorati Tags: ,

cacoun

Ouep,
Ne faites-vous pas la même chose quand on vous envoie un CV ???

Carlos Diaz

Tient c’est vrai… la comparaison est intéressante, ce n’est pas moi qui me charge de srecrutements mais c’est possible… S’il s’agit d’une candidature spontanée difficile d’argumenter une réponse négative surtout vu le nombre de candidatures qu’on reçoit… maintenant s’il s’agit d’une réponse suite à une entrevue çà mériterait un coup de fil ou une petite discussion. Merci du conseil.

Pierre

On voit bien que tu n’est jamais de l’autre coté. J’ai 25 ans je suis créateur d’entreprise et suite à des entretiens d’embauche je dois donner des réponses négative, ben je peux dire que c’est désagréable à chaque fois, et que j’ai du regret à le faire. Et ce n’est pas par non-respect du candidat que je le repousse, au contraire, je le respecte pour avoir postuler dans ma petite entreprise. Je prefere évidement donner des réponses positive

Nathalie

Messieurs, Il y a pire! Pour ma part, comme Pierre, en charge de recrutement, je dois tres regulierement donner des reponses negatives… Pas facile lorsque certains candidats vous rappellent votre propre parcours, votre propre experience… Mais ce que je deteste par dessous tout, et que ne deviendra jamais une formalite, c’est le licenciement. Licencier des peres ou meres de Famille, des gens dans la panade, c’est horrible. Je ne parle pas des gens qui ne performent pas, ok ca me fait un peu mal au coeur aussi de les licencier mais ils ont ete prevenus en general qu’une non amelioration de leur situation pouvait resulter en la perte de leur poste. Non, je veux parler des licensiement economiques, ou encore ceux que l’on dissimule en problemes de performance mais qui sont en fait des licenciements economiques egalement. Je deteste faire ca, mais je n’ai pas le choix, ces decisions la ne sont pas prises par moi mais ma direction, et dans ces cas la, c’est eux ou moi…
Alors voyez vous, je pense qu’une petite lettre impersonelle negative en reponse a une offre c’est peut etre mieux