October 12, 2005

La carte du déploiement du haut-débit en Limousin

Posted by

amo@emakina.fr

carte2.jpgJ’en parlais encore avant-hier. Voici enfin de la lumière pour éclairer tous ceux qui dans cette région attendent la concrétisation du développement de Dorsal : la carte du déploiement, publiée sur le site du Conseil Régional du Limousin.

dom

Alexis est-ce celles ci “les obligations contractuelles de Dorsal : 2Mb symétrique, en péréquation (offres et prix identiques), pour TOUS et sous 24 mois.”
Ou celles du contrat de DSP officiel et signé(que j’ai sous les yeux) qui dit page 10 :
“Pour les ZIP “aménagement du territoire”
Le délégataire offrira au minimum des débits de l’ordre de 1 Mbps asymétrique sans garantie de services”

Alexis Mons

Dorsal s’est engagé et a toujours communiqué sur une couverture TOTALE, Axione aussi.

dom

Alexis la com et les promesses ça n’engagent que ceux qui les croient, pour ce qui est du contrat signé p10 on y lit : “Le délégataire fera ses meilleurs efforts pour couvrir le plus rapidemment possible 100% du territoire”

Alexis Mons

Les objectifs alloués au délégataire sont rappelés ici : http://www.dorsal.fr/presentation/couverture.php?id_langue=1
On y parle effectivement de 96% de la population et pas de 100% et les 4% restant devant, à ma connaissance, faire l’objet d’un complément de financement qui était justement à la source du climat tendu entre Dorsal et le département de la Corrèze en fin d’année dernière. Je n’ai pas vu passer d’accord sur cet aspect.
Je comprend aussi que vous soyez coincé entre d’une part votre volonté d’avancer sur votre territoire et le fait que la porte vous soit doublement fermée, d’une part par Dorsal, d’autre part par la fin des périodes d’expérimentations sur ce thème en France.
Sur le fonds, notre discussion est caractéristique de la carence de communication de Dorsal ou d’Axione sur l’avancement du dossier.
Pour ce qui me concerne, je ne suis qu’un simple citoyen passioné par cette affaire et qui se base sur ce qui est écrit et sur les faits, ce que vous faite aussi. On voit bien que le flou est réel et c’est plutôt rageant.
Comme on dit en Limousin, c’est à la fin du marché que l’on compte les bouses. Il faudra cependant attendre juillet 2007 pour le savoir.

dom

Pour ce qui est du financement : p 10 de CorrèzeMagazine de mai 2006 “la participation du conseil général a été ramenée à 3,5 M€ (…) au lieu des 5,6 M€ initialement demandés. ”
D’autre part la fin des périodes d’expérimentations ne gene aucunement au contraire puisque l’ARCEP nous délivre maintenant le statut d’opérateur sans limite de temps ! Nous pouvons maintenant utiliser la bande de 5 gHz et la comission europeenne pousse dans ce sens ! Inutile de dire que l’on ne s’en prive pas à Bonnefond!
Merci de reconnaitre que je me base sur les faits.
Et comme “(…)l’administration n’est sans doute pas capable d’impulser avec Axione un rythme bureaucratique compatible avec les exigences formulées.” j’essaie de faire avancer les choses, contrat de concession dans une main, carte des nra dans l’autre, il est possible de dresser des cartes d’éligibilité, c’est sur la base de cette étude et de l’identification claire de cette zone blanche que nous avons amené le haut débit à Bonnefond, parmi les heureux deux paysans qui ont deja anticipé sur le comptage des bouses épandues sur la commune !

Alexis Mons

> l’ARCEP nous délivre maintenant le statut d’opérateur sans limite de temps
C’est bien pour vous, mais pour ma part, je prendrai ça comme un signal assez pessimiste en terme d’accès à des offres sur catalogue ! Comme quoi vous avez bien fait de vous prendre en main.
Attention cependant, comme je l’indiquais à être clair avec vos partenaires locaux sur ce que votre solution permet ou pas vis-à-vis des offres du marché.
Pour le reste, je n’avais pas les infos de Correze Magazine, mais elles ne font que confirmer l’épaisseur du brouillard. Merci quand même. Bon courage à vous.

dominque riquet

Alexis vous me disiez “vous serez rapidement confronté à l’offre que vous proposez versus les offres vues à la télé et notamment triple-play, parce que les gens vous demanderons ça, tout simplement.”
Pour ce qui est de HDRR Les offres sont :
“pour les résidentiels :
double play (internet et VoIP)
Débits : maximun 10 Mbit/s
Pro, TPE, PME et grd entreprises:
Débits : jusqu’a 10 Mbit/s certains pouvant etre garantis (0.256, 0.512, 1 et 2 Mbit/s)
Pas d’offre de nomadisme sur la région car HDRR considère l’investissement non rentable vu l’état du marché actuel et a court terme du nomadisme”
D’autre part “HDRR s’engage vis à vis des collectivités territoriales à leur sous louer ou à leur céder la totalité du spectre sur les zones géographiques rurales non couvertes par son réseau.”
Sous louer !!!