October 23, 2007

L'important c'est la sélection

Posted by

amo@emakina.fr

Les choses bougent vraiment très vite dans le monde des médias et plus largement du contenu. On n’en est toujours pas sorti des débats entre  intelligence collective et asservissement des masses et s’il en est qui édictent des manifestes pour sortir par le haut, la vraie question qui se pose reste quand de même de rester compétitif et profitable.
Alors ce matin, 2803 pointe cet intéressant revirement, que j’ai envie de mettre en perspective avec cette vérité qui est que l’important n’est pas dans la qualité des contenus eux-même, mais dans le processus de sélection. Les orpailleurs le savent bien, il faut brasser beaucoup de minerai pour trouver des pépites
L’important c’est donc le modèle et la chaîne de création de valeur. Voilà qui conforte quelques certitudes et donne à réfléchir sur des succès récents, justement basés moins sur les contenus eux-mêmes que sur leur sélection, avec des processus basés sur le choix des hommes. Déjà en début d’année, je pointais la faiblesse des modèles de pure intelligence collective pour pointer la niche de valeur qui consiste à savoir faire de bonnes revues, sélectionner. Encore une fois, les modèles à la Digg ne sont que des thermomètres.
De quoi on parle, et bien toujours de la même chose, de la quête des bons modèles et de la bonne gouvernance. Vous jetterez alors un oeil averti chez Jeff Jarvis, avec un excellent billet sur ce qui lui semble constitutif de la fonction éditoriale et du changement des mantalités face au changement continu.
Le Support n’est plus la question, la valeur est dans la capacité à animer ses flux d’entrées comme des communautés, disposer des bons instruments et surtout de bonnes lignes directrices pour que la sélection soit qualifiée, lisible et avec une marque de fabrique bien affirmée.

Tags: ,

Comments are closed.