November 21, 2007

Cet apparent confort de la communauté

Posted by

Webmaster

Nous étions la semaine dernière à Paris Web 2007, une conférence axée sur les standards du web, l’accessibilité et toutes ces bonnes pratiques qui visent à faire du web un outil utilisable et utilisé par tous. La qualité des conférences et des orateurs ne diminue pas d’une année sur l’autre, et c’est toujours un plaisir de revoir des gens avec qui l’on communique principalement online.


À trop traîner dans le milieu des standards et de l’accessibilité, au point de se dire à chaque fois que l’on voit toujours les mêmes, on finit par se scléroser et se coller de dangereuses oeillères et s’imaginer que le web n’est fait que de bonnes pratiques. Les sites dérogeant à ces quelques sacro-saintes règles deviennent alors de tristes et notables exceptions que l’on pointe du doigt dans les sphères bien pensantes et dont on se gausse l’hiver au coin du feu. Le retour dans le monde réel prend la forme d’une chute, plus dure encore si l’on est resté perché trop longtemps sur la tour d’Ivoire de ses illusions.
Au delà de l’intérêt purement métier, ces rassemblements de spécialistes – les décideurs et les média traditionnels en sont généralement les grands absents et pourtant les plus concernés – ont un bénéfice indéniable sur notre moral. Nous nous y ressourçons entre nous, y partageons nos expériences bonnes ou mauvaises, nos points de vue sur la meilleure manière de caler des coins dans des portes qui refusent de s’ouvrir, et plus généralement notre enthousiasme d’évangélistes du web avant de repartir en croisade dans le monde réel, la bannière des standards en avant, ralliant nos clients au panache blanc de l’accessibilité, en route pour un monde meilleur dans lequel on n’aurait plus besoin de parler de bonnes pratiques. Celles-ci devraient en effet aller d’elles-mêmes.

Alexis

On se retrouve effectivement beaucoup entre convaincus à essayer de se convaincre encore. Ça tourne un peu en rond et comme je le disais à propos du Usability Day, je pense qu’il faudrait changer de formule, en tous les cas d’approches.
Si l’événement vise à promouvoir standard, bonnes pratiques et accessibilité, ce n’est pas un rassemblement de gens de métier, mais un forum qui vise le marché. S’il s’agit d’une manifestation métier, alors partons du principe que nous sommes tous convaincus, n’éludons pas en effet la réalité de terrain, parlons mise en pratique et dépassons les lieux communs.