November 6, 2008

En route pour la World Usability Day 2008

Posted by

Manuel Diaz

Miniature de l'image pour wud.png Pour ceux qui ne seraient toujours pas au fait de cet événement référent, la Journée Mondiale de l’Utilisabilité est, depuis 3 ans, le rendez-vous incontournable des gens qui pensent le Web pour ses utilisateurs et réfléchissent aux usages que l’Internet laisse apparaître au gré de ses interfaces et expériences interactives. Pour m’être prêtée au jeu une première fois en 2006 , c’est avec plaisir que j’ai répondu à l’invitation de Raphaël de Robiano, mon collègue d’Emakina Belgique. J’interviendrai, donc, le 13 novembre prochain à Bruxelles, sur une thématique que je serai amenée à développer ultérieurement dans mes travaux de recherche: Identité numérique et représentation de soi.
Quand on parle des réseaux sociaux, on pense nécessairement aux individus qui y interagissent et qui essaient de trouver un sens pour aux-mêmes, au sein des communautés qu’ils côtoient. Développer une identité numérique signifie qu’un utilisateur doit apprendre à gèrer plusieurs facettes, correspondant à des objectifs spécifiques, notamment de valorisation de soi. Les réseaux sociaux cherchent de plus en plus à créer des interfaces qui exploitent ces facettes selon une approche ou une thématique spécifique. Facebook ou MySpace s’orientent sur la mise en perspective de la notoriété, LinkedIn sur la valorisation professionnelle de compétences individuelles,etc.
Le nombre de facettes qu’un utilisateur peut gérer est illimité, mais cela suppose que cet utilisateur soit en mesure de contrôler pleinement chacune des facettes qu’il crée. Cette volonté est liée au fait que de plus en plus d’utilisateurs se sentent à l’aise avec la gestion de leurs informations. Néanmoins, cette confiance soudaine peut les conduire à dévoiler toujours plus leur personnalité, ce qui reviendrait à combler le fossé qu’il peut y avoir entre une identité dite digitale et l’identité que nous cultivons au quotidien dans la réalité sociale.
La présentation sera déroulée en anglais (public anglophone oblige) mais je veillerai à produire une synthèse en français, suite à l’événement. N’hésitez pas à vous inscrire ! Il reste encore des places et le programme s’annonce d’ores et déjà intéressant.

Comments are closed.