October 28, 2011

5 bonnes raisons d’aller voir Drive (si ce n’est pas déjà fait)

Posted by

Manuel Diaz

Sorti il y a plus de 3 semaines, Drive semble avoir fait l’unanimité auprès de la critique et du public. Chez Emakina, on a été nombreux à s’engouffrer dans un salle obscure pour découvrir le jeu d’acteur “impassible” de Ryan Gosling.

Pour vous inciter à aller le voir ou pour tout simplement échanger vos impressions dans les commentaires, voici nos 5 bonnes raisons d’aller voir Drive si ce n’est pas déjà fait:

  • 1) Drive n’est pas un film à la Fast and Furious. Contrairement à ce qu’on pouvait penser avec le teaser, il n’y a pas de vrai cascades. On aperçoit seulement le Driver faire un tonneau très pro sur un tournage Hollywoodien car notre héro sans nom, en plus d’être chauffeur et mécano, est également cascadeur professionnel.
  • 2) Le plaisir de retrouver Bryan Cranston sur le grand écran. L’ex père déglingué de  la série Malcom s’est déjà métamorphosé depuis 4 saison avec le rôle de Walter White dans Breaking Bad. Si dans cette série, Bryan Cranston est un surdoué des amphets doté d’une sacrée veine, dans Drive c’est plutôt un looser qui a raté sa carrière et qui continuera de la laisser filer.
  • 3) Une image léchée. A force de faire une overdose de clips surexposés tournés au 5D sur Vimeo et Youtube, on oublie qu’un bon directeur de la photo ça joue avec le grain et les effets de lumière pour participer à l’atmosphère du film et dessiner le profil du personnage.
  • 4) Le silence est d’or… tout comme le bruit du cuir.  Dans Drive, Ryan Goslin n’est pas vraiment un grand expansif, il passe pas mal de temps dans sa bagnole, il regarde sa montre et quand une émotion le traverse, on le sait au bruit de ses gants en cuir lorsque ses poings se serrent. Cette absence de dialogue permet de se concentrer sur son magnifique blazer Scorpion qui se macule tout au long du film, notamment après un passage en ascenseur.
  • 5) La BO est simplement sublime. Nos amis de Record Makers (le label de Turzi, Sebastien Tellier, Kavinsky, Acid Washed et fondé par le groupe Air) ont vraiment assuré. Pour ma part, c’est en voyant Kavinsky défendre le film sur son compte Twitter que je me suis décidé à aller le voir. Seul bémol, pas de version vinyl à l’horizon…

Pour finir cette fin de semaine, on vous propose un petit bonus avec la fameuse BO de Drive, que vous pouvez acheter sur le shop online de Record Makers

Autóalkatrész Miskolc

Dreary Day……

[…]It was a dreary day here today, so I just took to messing around online and realized…[…]…